TitreLes hautes terres de Carie
Auteur(s)Debord Pierre, Varinlioǧlu Ender (dir.)
Année de publication2001
CollectionMémoires
Volume4
VilleBordeaux
Isbn2-910023-20-6
ÉditeurAusonius Éditions
RésuméL'avant-propos est en turc par Ender Varinlioglu, et en français par Pierre Debord
Nb de pages329
Prix15€
Poids1650
DisponibilitéEn stock
4ème de couvertureLes régions du Sud de la Carie allant de Mugla et Yesilyurt (l'antique Pisyè) au golfe Céramique on fait l'objet entre 1989 et 1993 d'une série de missions de reconnaissance d'une équipe turco-française (Universités d'Ankara puis d'Antalya-Centre Ausonius de l'Université de Bordeaux III). De relief accidenté, réputée d'accès difficile, cette zone passait aussi pour avoir été assez pauvre en restes antiques. Une exploration méthodique a révélé qu'on devait en avoir une vision différente. Dans ce paysage de montagnes et de plateaux karstiques, et dans l'antiquité comme de nos jours, une série de petites plaines ont permis l'installation de communautés humaines qui pouvaient disposer de sources de revenus non négligeables. Un examen aussi systématique que possible des restes antiques et une enquête épigraphique exhaustive révélant de nombreux inédits ont ouvert la voie à un renouvellement complet de l'histoire de cette région. Plusieurs inscriptions d'intérêt majeur permettent en effet d'analyser les structures politiques de cette zone qui, pour la plus grande part, vécut à l'ombre de Rhodes jusqu'à l'époque impériale avancée.

The part of southern Caria which stretches from Mugla and Yesilyurt (ancient Pisye) to the Gulf of Keramos was the subject of a series of reconnaissance missions carried out by a Turko-French team (from the University of Ankara, later from the University of Antalya, and from the Centre Ausonius of University Bordeaux III) between 1989 and 1993. The area is hilly and supposed to be both hard to reach and fairly poor in ancient remains. A systematic investigation showed that the story is rather different. In this landscape of mountains and Karstic plateaus, a series of small plains allowed human communities to establish themselves with reasonable resources at their disposal in antiquity just as in modern times. The ancient remains have been examined as thoroughly as possible, and the inscriptions have been exhaustively studied (many unpublished texts have emerged). This work has opened the way to a completely new history of the region. Several inscriptions of major interest allow us analyze the political structures of an area which lived under the shadow of Rhodes until well on under the Roman Empire.