TitreThermae Gallicae : les thermes de Barzan, Charente-Maritime, et les thermes des provinces gauloises
Auteur(s)Bouet Alain (dir.)
Année de publication2003
CollectionMémoires
Volume10
VilleBordeaux
Isbn2-910023-42-7
ÉditeurAusonius Éditions / Aquitania
Nb de pages761
Prix15€
Poids2250
DisponibilitéÉpuisé
4ème de couvertureLa fouille du chantier-école de l'Université de Bordeaux 3 qui se déroule depuis 1998 s'inscrit dans le cadre d'une intensification des recherches sur le site antique de Barzan (Charente-Maritime), port de Saintes, chef-lieu des Santons et capitale de l'Aquitaine romaine. Elle a permis d'étudier un établissement thermal dégagé partiellement avant la Deuxième Guerre Mondiale. D'une superficie minimale de 3 000 m2, il comprend une série d'aménagements qui en font un édifice particulièrement intéressant du début du IIe s. p.C. (plan semi-symétrique, présence d'une pièce monumentale à abside en façade, alimentation en eau par un puis, etc). L'occupation antérieure à l'édifice a également pu être cernée depuis les années 50-30 a.C. Parallèlement à l'étude de tous les aspects architecturaux et des mobiliers archéologiques dont certains sont particulièrement novateurs, l'accent a été mis sur les études paléo-environnementales qui permettent de saisir un peu mieux le paysage dans lequel se met en place et se développe cette agglomération secondaire de première importance pour l'histoire de l'Aquitaine romaine.

Since 1998, Michel de Montaigne-Bordeaux 3 University in Bordeaux has intensified its activities in the field of archaeological research through its archaeological field-school in Barzan (Charente-Maritime). Barzan used to be a harbour for Saintes, which was the main town of the Santons tribe and a capital for the administration of Roman Aquitania. These excavation enabled a complete study of the Roman Public Baths that were only partially explored before the Second World War. The Baths were at least 3000 square meters in size, with very specific (architectural) buildings from the beginning of the 3rd c. AD (e.g. : semi-symmetric space organization, monumental main-room with an apse in front, water supply from a well). It has been established that their original foundation dates back to 50-30 BC. Architecture and furniture have been exhaustively studied and some of the new materials excavated are opening new perspectives. Similarly, paleo-environmental studies give us better knowledge of the landscape where this Roman Aquitania town was created and prospered. Of secondary importance in its time, this town is of first rate importance for our understanding of this region at that time of History.