Table des matières


Corps au supplice et violence de guerre dans l'Antiquité

Annie Allély,
Introduction                             : p. 9

1ère partie. Le traitement du corps des ennemis
Jean-Baptiste Bonnard,
Le traitement du corps des ennemis vaincus chez Hérodote     : p. 15
Jean-Christophe Couvenhes,
L’exposition d’un condamné afin que mort s’en suive :    apotympanismos et anastaurosis dans le domaine militaire grec antique         : p. 27
Yannick Muller,
La mutilation de l’ennemi en Grèce classique :     pratique barbare ou préjugé grec ?                         : p. 41
Francesca Reduzzi Merola,
Le corps des ennemis politiques à l’époque des guerres civiles     : p. 73

2e partie. Une mutilation particulière : la décapitation et l’amputation de la main droite de l’ennemi
Francesco Mari,
La main infidèle. Le Grand Roi et la mutilation de Cyrus le Jeune     : p. 79
Giusto Traina,
La tête et la main droite de Crassus. Quelques remarques complémentaires     : p. 95
Annie Allély,
Le traitement du cadavre de Cicéron et sa signification     (la décapitation et l’amputation de la main droite)               : p. 99
Annie Allély et Dan Dana,
Les “trois morts” du roi Décébale                 : p. 113

3e partie. Les violences collectives
Xavier Lapray,
Les violences corporelles dans les batailles rangées. L’exemple romain     : p. 137
Annie Allély,
Les Romains, coupeurs de mains ? (À propos de quelques mutilations     romaines en périodes de guerre à l’époque républicaine)                     : p. 151
Jean-Louis Brunaux,
Le corps du guerrier gaulois                            : p. 169 
Guillaume Flamerie de Lachapelle,
Conclusion                                            : p. 185  
Bibliographie générale                                 : p. 191
Index des noms                                         : p. 207
Index des sources                                      : p. 213
Index thématique                                       : p. 227