Table des matières


De Naxos à Amorgos. L’impérialisme athénien vu des Cyclades à l’époque classique


Remerciements     : p. 9

Introduction    11

Prolégomènes impériaux et cycladiques
Définir les dominations athéniennes     : p. 27
Les Cyclades : quelle représentation à l’époque classique ?   : p.  47

1. Les Cyclades entre alliance et empire
Les cadres de la Ligue : l’impérialisme en germe   : p.  87
Quels alliés insulaires ?     : p. 105
Les premières actions de la Ligue : l’impérialisme athénien sur l’Égée     : p. 121
Conclusion de la première partie : la loi du plus fort et le droit de la lance     : p. 135

2. Les Cyclades face à l’impérialisation (c. 470-415 a.C.)
De la résistance impossible à l’acceptation   : p.  139
Athéniens et habitants des îles : réflexions sur les relations au sein de l’archè   : p.  165
Les Cyclades entre impérialisation et impérialisme (431-415 a.C.)   : p.  183

Conclusion de la seconde partie : impérialisation et acceptation, les clés d’un empire sans vague     : p. 207

3. Les Cyclades d’un impérialisme à l’autre (411-377 a.C.)411-404 : vers la fin d’un empire   : p.  211
404-376 a.C. : quelle “liberté” pour les Insulaires ?   : p.  227
Le retour des Athéniens dans l’Archipel     : p. 241
Conclusion de la troisième partie :entre liberté fictive et dominations réelles, le choix d’Athènes   : p. 255

4. Les Cyclades au ive s. a.C.La seconde ligue dans les Cyclades : entre résistance et acceptation   : p.  259
Athènes et les Cyclades après 354 : un empire équilibré   : p.  285
Et après ? Les Cyclades, Athènes et l’impérialisme de Chéronée à la fondation du koinon des Nésiotes     : p. 307
Conclusion de la quatrième partie : entre résistance et acceptation, histoire d’un empire équilibré   : p.  319
Conclusion     : p. 321

Planches     : p. 327

Bibliographie     : p. 331

Index des sources littéraires   : p.  351

Index des sources épigraphiques   : p.  361
Index des noms    365