Table des matières


Lectures latines.45 textes de la littérature latine interprétés par des professeurs.En hommage à Sylvie Franchet d’Espèrey

Auteurs                                         : p. 11
Sylvie Franchet d’Espèrey,
Avant-propos                         : p. 15
Guillaume Flamerie de Lachapelle et Judith Rohman,
Introduction             : p. 17
Vincent Martzloff,
Poétique et construction du sens dans la mise en scène d’une deuotio chez Accius (Aeneadae siue Decius)                     : p. 19
Sophie Conte,
Jeux de mots, jeux de mains : Sosie face à Mercure (Plaute, Amphitryon, 362-409)                             : p. 25
Sylvie Laigneau-Fontaine,
D’une émouvante conception de l’éducation des enfants (Térence, Adelphes, 42-77)                             : p. 33
Sabine Luciani,
Lucrèce penseur de la singularité (De rerum natura, 2.333-380)         : p. 39
Joëlle Soler,
L’origine du baiser (Catulle, Carmen, 5)                     : p. 49
Aleth Tisseau des Escotais,
Les Anciens nous donnent la clé du bonheur : Cicéron et l’exorde de la Cinquième Tusculane                     : p. 53
Olivier Devillers,
Le Ligure et les escargots (Salluste, Guerre de Jugurtha, 93)         : p. 59
Isabelle Boehm, Catherine Broc-Schmezer et Marie-Pierre Noël,
Promenades et rencontres dans le jardin de Philétas (Virgile, Bucoliques, 1.1-5 ; Longus, Daphnis et Chloé, 2.3-7)     : p. 67
Françoise Daspet,
La “capture” de Silène (Virgile, Bucoliques, 6.13-30)             : p. 75
Hélène Casanova-Robin,
Ars et uoluptas. Le vieillard corycien (Virgile, Géorgiques, 4.116-148)                     : p. 85
Isabelle Jouteur,
Rumeur monstre : Fama, entre information et désinformation (Virgile, Énéide, 4.173-195)             : p. 91
Aline Estèves,
De Camille à Wonder Woman : l’élaboration de l’héroïsme au féminin, une revendication axiologique relevant d’une forme de “contre-culture” (Virgile, Énéide, 7.803-817 et 11.648-698)                        99
Alexandre Grandazzi,
La remontée du fleuve (Virgile, Énéide, 8.86-114)           : p.  111
Judith Rohman,
Et si tout commençait par la fin ? (Virgile, Énéide, 12.930-952)         : p. 119
Armelle Deschard,
Aere perennius (Horace, Odes … 1.37)                127
Maëlle Glasz,
De la clarté dans l’ombre : Diffugere niues (Horace, Odes, 4.7)         : p. 135
Jean-Baptiste Riocreux,
Le massacre des vieillards : mécanique et poétique de la fureur guerrière (Tite-Live 5.41)                 : p. 141
Marielle de Franchis,
Hannibal quitte l’Italie : une mise en scène épique de l’histoire ? (Tite-Live 30.20)                 : p. 147
Marine Renauld,
La mort de Cicéron chez Tite-Live : naissance d’un modèle ? (fragment du livre 120 de Tite-Live)               : p.  157
Anne Raffarin,
La topographie amoureuse du poète : les lieux d’Ovide dans l’Art d’aimer, 1.67-92                         : p. 163
Sarah Bach,
Phaéton le subversif ou de l’interdit comme appel à vivre (Ovide, Métamorphoses, 2.210-259)                         : p. 169
Virginie Subias Konofal,
Hymne et prière à Mercure dans les Fastes d’Ovide : humour et piété, un binome attractif (Fastes, 5.663-690)                 : p. 175
François Prost,
Malum recens : variations sur un thème philosophique : Ovide (Tristia, 4.6), Rousseau, Barthes                       : p.  183
Anne Berlan-Bajard,
Extrema litora mundi : quelques vers d’Albinovanus Pedo sur la découverte romaine des mers septentrionales (dans Sénèque le Rhéteur, Suasoires, 1.15)             : p. 191
Sophia Georgacopoulou,
Papillon et Guêpe dans une fable de Phèdre : mutations et régénérations littéraires (Phèdre, Appendix, 31)                 : p. 199
Juliette Dross,
Une retraite utile ! (Sénèque, De otio, 3-4)               : p.  209
Isabelle David,
Les métamorphoses de Phèdre : la scène des aveux dans la Phèdre de Sénèque (v. 634-671)                 : p. 215
Pierre-Alain Caltot,
Crassus et Julie, ou commencer une épopée historique. Étiologie et ontologie de la guerre civile (Lucain, Pharsale, 1.98-120)             : p. 223
François Ploton-Nicollet,
Julie apparaît en songe à Pompée (Lucain, Bellum ciuile, 3.1-40)     : p. 231
Fabrice Galtier,
Loin de la fureur et du sang, Lucain en territoire mythique (Pharsale, 9.348-367)                   : p.  239
Valérie Naas,
Le goût du savoir : l’exemple de Pline l’Ancien (Histoire naturelle, 2.117-118)     : p. 245
François Ripoll,
À la rescousse d’Alexandre (Quinte-Curce, Historiae Alexandri, 9.5.14-21)     : p. 251
Charles Guérin,
Lire et comprendre les classiques (Quintilien, Institutio oratoria, 2.5.13-20)     : p. 257
Sylvie Franchet d’Espèrey,
Peut-on arrêter la haine ? (Stace, Thébaïde, 12.429-460)         : p. 263
Martin Dinter,
Une vie heureuse (Martial, Épigrammes, 10.47)                 : p. 269
Jean-Claude Julhe,
“Et les Muses de moi, comme étranges, s’enfuient” : l’hommage d’un Latin d’Espagne à son lecteur romain (Martial, 12, epistula)         : p. 277
Lucienne Deschamps,
Le chemin de la sérénité (Juvénal, Satires, 10.346-366)         : p. 285
Benjamin Goldlust,
Rhétorique et admiration : la société des gens de lettres selon Pline le Jeune (Lettres, 6.17)                 : p. 293
Michèle Ducos,
Un procès hors du commun : littérature et droit dans les lettres de Pline le Jeune (Lettres, 6.33)             : p. 299
Vincent Zarini,
La Grèce vue de Rome, à l’apogée de l’Empire (Pline le Jeune, Lettres, 8.24)     : p. 305
Régine Utard,
La seconde bataille de Bédriac (Tacite, Histoires, 3.22.3-23.3)             : p. 309
Guillaume Flamerie de Lachapelle,
Les dernières heures d’un despote (Suétone, Vie de Vitellius, 17)                             : p. 315
Cécile Dubois,
Le conte de Psyché, jeune épouse d’un riche mais invisible mari (Apulée, Les Métamorphoses, 5.2.3-4.5)                         : p. 321
Bruno Bureau,
Quand le destin du monde ne tient qu’à un fil poétique : Claudien, Cérès et la tapisserie inachevée de Proserpine (De Raptu Proserpinae, 3.146-169)                         : p. 327
Émilie Séris,
Plaisir, utilité et gloire de la poésie des Anciens : Bartolomeo Fonzio, De poetice (c. 1490), 1.10-12                     : p. 333
Bibliographie des travaux du Professeur S. Franchet d’Espèrey                
[p]339