TitrePratiques du grec dans l’épigraphie de l’Occident : contextes, origines et pratiques culturelles
Actes de la XXIIe Rencontre franco-italienne sur l’épigraphie du monde romain (Autun, 22-24 juin 2017)
Auteur(s)François Chausson, Antony Hostein, Benoît Rossignol (dir.)
Année de publication2022
CollectionScripta antiqua
Volume153
VilleBordeaux
Isbn9782356134394
ÉditeurAusonius Éditions
Nb de pages401
Prix25€
Poids700
DisponibilitéEn stock
4ème de couverturePourquoi gravait-on des textes en grec dans les provinces latinophones de l’Empire romain ? L’ouvrage collectif Pratiques du grec dans l’épigraphie de l’Occident répond à cette question en cernant la spécificité d’une documentation qui n’a bénéficié d’aucune synthèse récente.
Dans le cadre de cette enquête, deux aspects essentiels sont traités par les contributeurs : le premier concerne la contextualisation de cette documentation, en insistant sur la nature de ces textes et les agents de leur diffusion ; le second concerne la nature de ce phénomène, le grec pouvant être un indice de la présence d’hellénophones loin de leur patrie ou encore un marqueur de distinction sociale et culturelle. En résumé, le grec épigraphique en Occident peut être abordé à la fois comme une strate particulière au milieu des autres langues attestées épigraphiquement dans un monde majoritairement latinophone et comme une langue impériale, qui témoigne autant de pratiques administratives ou techniques que savantes.