TitreHyllarima de Carie. État de la question
Auteur(s)Pierre Debord, Ender Varinlioglu
Année de publication2018
CollectionHors collection
Volume1
VilleBordeaux
Isbn9782356132123
ÉditeurAusonius Éditions / REA
Nb de pages359
Prix50 €
Poids1650
DisponibilitéEn stock
4ème de couverturePendant une vingtaine d’années, une équipe d’universitaires turcs et bordelais constituée autour d’Ender Varinlioğlu et Pierre Debord s’est donné comme tâche d’étudier la partie sud-ouest de l’Anatolie, région que l’on désignait dans l’Antiquité sous le nom de Carie, consacrant l’essentiel de ses recherches aux zones qui ne jouxtaient pas la mer dans la mesure où les sites côtiers, qui étaient considérés à juste titre comme appartenant très tôt au monde grec, avaient retenu en priorité l’attention des savants modernes. Hyllarima était déjà mentionnée dans plusieurs documents hittites dont l’un relatant la conquête de Tudhaliyas II (Wallarima), mais il serait sans doute vain de rechercher un habitat stable attribuable à cette période. L’existence d’Hyllarima n’est pourtant pour l’instant connue que d’un petit cénacle de chercheurs spécialistes d’épigraphie et il n’existait à ce jour aucun plan, aucun relevé des vestiges.
L’étude proposée ici offre un dossier complet, fruit d’un examen aussi systématique que possible des vestiges archéologiques, reprend l’essentiel des éditions, traductions et interprétations des textes épigraphiques connus, mais aussi l’ensemble des découvertes épigraphiques révélant de nombreux inédits et redonne vie à une cité de la Carie intérieure.

During about twenty years, a group of scholars from Turkey and Bordeaux around Ender Varinlioğlu and Pierre Debord studied the South-western part of Anatolia, a region known as Caria in Antiquity. They dedicated most of their researches to the areas which did not border the coast because the coastal region, rightly considered as being part of the Greek world from a very early time, had often caught the attention of modern scholars. Hyllarima was already mentioned in many Hittite documents, one of which relates the conquest of Tudhaliyas II (Wallarima), but it would probably be vain to look for a settlement of that period. So far the very existence of Hyllarima has been known only by a small circle of researchers specializing in epigraphy, but no map, no survey of remains had been set so far.
The present study gives a full insight, as the result of a thorough and systematic study of archeological remains ; it collects the bulk of publications, translations, interpretations of known epigraphic texts but also all epigraphic discoveries including many unpublished inscriptions and it revives an inland city of Caria.