TitreAlexander the Great. A Linked Open World
Auteur(s)Simon Glenn, Frédérique Duyrat, Andrew Meadows (éd.)
Année de publication2018
CollectionScripta antiqua
Volume116
VilleBordeaux
Isbn9782356132352
ÉditeurAusonius Éditions
Nb de pages270
Prix25 €
DisponibilitéÀ paraître
4ème de couvertureCoinage is the only form of evidence to survive from Alexander’s lifetime in large quantities. It has much to tell us about the nature of his empire. And it has also had a profound influence on the reception of Alexander as a political and economic actor in more modern times. Yet that evidence is fragile and its transnational nature means that it is not assured the protection afforded to archaeological heritage that is more easily seen as national. This book explores how new developments in the world of Linked Open Data can help to draw together this huge resource, and exploit it to understand not just Alexander and his Empire, but also our communal heritage.

La monnaie est le seul témoignage abondant de l’époque d’Alexandre le Grand et elle nous apporte une masse d’informations sur la nature de son empire. Elle a aussi eu une profonde influence sur la réception par les historiens modernes de l’histoire d’Alexandre en tant qu’acteur La économique et politique. Cependant, cette source est fragile et sa nature transnationale la rend plus vulnérable que d’autres vestiges qui reçoivent une protection particulière des États cherchant à protéger leur patrimoine national. Ce livre étudie comment les nouveaux développements du web sémantique peuvent nous aider à réunir la ressource immense et dispersée qu’est la monnaie et comment l’exploiter pour comprendre non seulement Alexandre et son Empire, mais aussi le patrimoine commun qu’il nous a légué. Le volume est largement illustré et imprimé en couleur.