TitreInscriptions latines d'Aquitaine (ILA). Pétrucores
Auteur(s)Bost Jean-Pierre, Fabre Georges
Année de publication2001
CollectionInscriptions latines d'Aquitaine
Volume6
VilleBordeaux
Isbn2-910023-08-7
ÉditeurAusonius Éditions
Nb de pages303
Prix15 €
Poids1550
DisponibilitéEn stock
4ème de couverture(NOTICE)

La cité du peuple celtique que les sources littéraires nomment Petrocorii et les inscriptions Petrucorii, seule forme qui sera utilisée ici, est l'une des vingt-et-une civitates nées dans l'Aquitaine de la réforme de 16-13 av. J.-C. So territoire, sans doute le même que celui de l'époque de l'indépendance, couvrait un espace d'environ 8 000 km2, sensiblement voisin de celui du diocèse médiéval avant la séparation de Sarlat au XIVe siècle. Par rapport au département actuel, les frontières étaient, vers l'ouest, peu différentes de ce qu'elles sont aujourd'hui. Au nord, elles laissaient aux Lémovices une partie du Nontronnais, avec la vallée du Bandiat, et, à l'est, elles partageaient avec eux les actuels cantons Lanouaille, Excideuil et Hautefort. Du côté des Cadurques du Quercy, la limite était peut-être sur la Chironde, petit affluent de la Vézère au toponyme-frontière caractéristique. Le Dropt enfin, devait marquer, vers le sud, la séparation d'avec les Nitiobroges de l'Agenais.