TitreLegiones, provincias, classes… Morceaux choisis
Auteur(s)Michel Reddé
Année de publication2022
CollectionB@sic
Volume3
VilleBordeaux
Isbn978-2-35613-489-9
ÉditeurAusonius Éditions
Nb de pages670
DisponibilitéÀ paraitre sur UN@
4ème de couvertureCet ouvrage réunit quarante-deux articles illustrant différents thèmes scientifiques abordés pendant la carrière de Michel Reddé, directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études. Le titre est emprunté à un passage bien connu de Tacite (Annales I, 9, 5) qui décrit en ces termes l’état du monde romain en 14 ap. J.-C. : “la mer océane ou des fleuves lointains servaient de barrières à l’Empire ; légions, provinces, flottes, tout était lié”.

Ces textes ont été classés en cinq sections (“Le rôle de la mer”, “Les frontières sahariennes de Rome”, “L’armée romaine, la Gaule, la Germanie”, “Autour d’Alésia”, “Aspects de la Gaule”). Ils ont été remis en perspective par des introductions thématiques et ils sont accompagnés de compléments bibliographiques pour tenir compte de l’avancée des recherches postérieures à leur publication initiale. En apparence les sujets traités sont hétérogènes : les flottes, les légions, les frontières, des provinces aussi éloignées l’une de l’autre que la Gaule et l’Égypte, des travaux consacrés au limes mais aussi à l’agriculture… Quel est le rapport ? La réponse est dans Tacite lui-même : tout était lié, en effet, la sécurité assurée aux frontières par les légions, la fidélité et la prospérité des provinces, la paix civile et l’opulence d’un empire centré autour d’une mer intérieure sur lesquelles les flottes militaires assuraient la continuité du pouvoir et les communications d’une rive à l’autre.

La plupart de ces articles sont accompagnés, quand c’était possible, de références à des vidéos, conférences audio, livres audio destinés à un large public.