TitreChâteaux & spectacles
Auteur(s)Anne-Marie Cocula, Michel Combet (dir.)
Année de publication2018
CollectionScripta Mediaevalia
Volume34
VilleBordeaux
Isbn9782356132383
ÉditeurAusonius Éditions
Nb de pages384
Prix25 €
Poids700
DisponibilitéEn stock
4ème de couvertureQu’est-ce qui permet de mieux connaître l’histoire d’un château ? Selon Robert Hérin, professeur de Géographie Sociale à l’Université de Caen, ce sont “… les spectacles bien sûr, la fête, les divertissements, les festivités, les réceptions, les rassemblements, les représentations, les plaisirs – autant de termes pour explorer les vécus des rapports multiples entre les châteaux et les spectacles. Entre autres déroulements possibles, trois regards sont croisés pour rendre compte de l’organisation des sociétés des châteaux et des spectacles qui s’y tiennent : les espaces ; les temps ; les relations sociales et les jeux et enjeux du pouvoir […] Les réflexions sur les rapports entre le château et les spectacles ouvrent des perspectives sur les sociétés et sur leurs changements. Apparaissent au hasard d’un regard ou en pleine lumière, les composantes sociales des époques successives, nobles, bourgeois, artistes, gens des villes et des villages et se révèlent, en les situant dans les espaces et les temps, les rapports sociaux selon lesquels s’organisent les sociétés qu’ils forment…”
Dans les années 1970, aux beaux jours de l’anthropologie historique et de la Nouvelle histoire, avec le développement de l’histoire des mentalités et de l’imaginaire, l’histoire des fêtes et des spectacles a connu une heure de gloire. Depuis le début des années 2000, de nouvelles approches, notamment en histoire médiévale et contemporaine, sont le fait de littéraires et d’historiens. Le spectacle participe alors de la cérémonie du pouvoir, les châteaux, au coeur de la sociabilité aristocratique, servant à la fois à appuyer la souveraineté ou à susciter une contre-image. L’ouvrage Châteaux et spectacles s’inscrit dans ces perspectives en abordant ces thèmes au prisme de l’histoire, de l’archéologie, des études littéraires et de toutes les formes d’arts et de spectacles vivants repérés dans le périmètre des demeures châtelaines et de leurs abords et ce jusqu’à nos jours. En effet, d’année en année, les mises en scènes spectaculaires se multiplient dans les châteaux afin de convoquer les touristes dans ces lieux patrimoniaux.