Thea

Quatre mille ans d'histoire du cuivre
Fragments d'une suite de rebonds

Quatre mille ans d'histoire du cuivre. Fragments d'une suite de rebonds
Michel Pernot (dir.)


Collection THEA, coédition Presses Universitaires de Bordeaux et Ausonius Éditions

Bordeaux, 2017 - 360 p.   25 €

EAN 9791030001648

 

Le cuivre et ses alliages font aujourd'hui partie du quotidien de toutes les femmes et de tous les hommes; rares sont les exceptions. De la hache protohistorique aux conducteurs et connecteurs électriques, ils sont constitutifs d'outils, des plus simples aux plus complexes. Sans cuivre, le numérique n’existe pas. De l’épée de l’âge du Bronze aux douilles des munitions, en passant par les canons du début de l’ère industrielle, il joue un rôle stratégique dans la guerre. D’aspect doré et étincelant, bronze et laiton sont, des origines à nos jours, à côté des métaux précieux, des matériaux privilégiés de la parure du corps; via divers types d’objets, liés aux pratiques cultuelles, ils participent au dialogue avec les dieux; ils décorent l’espace urbain... Bref, le cuivre est partout!
Cet ouvrage collectif traite de la diversité des usages du cuivre – non des origines de la métallurgie – en soulignant les continuités qui, sur quarante siècles, le font plusieurs fois rebondir. Les regards croisés d’archéologues, de praticiens, d’industriels et d’historiens s’aventurent aussi vers l’art et l’économie; un vaste champ des sciences humaines est ainsi exploré.

En vente sur le site des Presses Universitaires : http://www.pub-editions.fr/index.php/auteurs/p/pernot-michel/quatre-mille-ans-d-histoire-du-cuivre-fragments-d-une-suite-de-rebonds.html

 

Des hommes et du fer en Aquitaine XVIIIe - XXe siècles
Mémoires d'industries

Des hommes et du fer en Aquitaine XVIIIe - XXe. Mémoires d'industries. 
Michel Pernot (dir.)


Collection THEA, coédition Presses Universitaires de Bordeaux et Ausonius Éditions

Bordeaux, 2020 - 294 p.   24 €

EAN 9791030005684

Des milliers d’Aquitains ont travaillé et vécu dans et par les forges/fonderies. Produire du métal et le travailler est une activité très ancienne, qui a duré jusqu’au XXe siècle. Il s’agissait de fabriquer des armes et des objets de la vie courante tels que marmites, pompes à eau, etc. ; tout un « savoir-fer », aujourd’hui disparu, dont la mémoire est à refondre à travers les arts et l’histoire des techniques. Pour obtenir du fer, il fallait réunir les ressources locales, dans une autonomie du territoire : le minerai (par exemple la garluche dans les Landes) et le charbon de bois. L’énergie des retenues d’eau animait les soufflets et les outils pour forger, celle du feu permettait de réduire le minerai, de fondre et couler la fonte, de recuire et de forger. Mais il fallait aussi l’énergie des hommes, dirigeants et employés – mineurs, charbonniers, fondeurs, ingénieurs... Au XIXe siècle, l’artisanat est progressivement remplacé par des établissements industriels, plus mécanisés ; de nouveaux rapports entre hommes bouleversent les rapports au temps et au travail. Cette histoire, sur les cinq départements de l’ancienne Aquitaine, permet d’aborder des sujets au cœur de l’actualité : ressources du sous-sol, énergies renouvelables, autonomie des territoires, conditions de travail, etc.

En vente sur le site des Presses Universitaires : http://www.pub-editions.fr/index.php/ouvrages/champs-disciplinaires/histoire/thea/des-hommes-et-du-fer-en-aquitaine-memoire-d-industries.html

 

Nos tutelles 

 
Bordeaux Montaigne Logo2 LOGO CNRS 2019 RVB

Notre LabEx 

 
LOGO LASCARBX SITE 3 logo PACEA 600dpi

UMR IRAMAT-CRP2A

halshs
logo una 
 logo oeb
 LOGO AUSONIUS JAUNE WEB

Notre diffuseur

LOGO AFPU BLACK
 facebook logo   
twitter logo

Ausonius Éditions
"le Off"

le fil Twitter
Ausonius Éditions