Votre panier (0 livre)

Collection UN@



Économie de la Rome antique. Histoire et historiographie. Recueil d'articles de Jean Andreau
Jean Andreau
Collection UN@ (4)
Bordeaux, 2020
(À paraitre sur UN@)

Ce recueil réunit trente-trois articles de Jean Andreau, tous déjà publiés ailleurs, dans des revues ou des ouvrages collectifs. Les plus anciens datent des années 1970 et les plus récents des années 2010.
Quelques-uns traitent de l’œuvre du grand historien russe de l’économie antique, Michel I. Rostovtzeff. Les autres portent sur quelques grands aspects de la vie économique et sociale du monde romain antique : la monnaie et les marchés ; la politique économique et financière de l’Empire ; les intérêts économiques des élites ; le milieu des anciens esclaves, des affranchis, qui jouaient un grand rôle dans la fabrication et le commerce ; enfin, les relations socia
 .../... (plus)

Adriatlas 3. Recherches pluridisplinaires récentes sur les amphores nord-adriatiques à l’époque romaine
Pierre Machut, Yolande Marion, Ayed Ben Amara, Francis Tassaux (éd.)
Collection UN@ (2)
Bordeaux, 2020 - 125 p.
(En libre accès sur UN@)

L’étude du mobilier céramique se fait en collaboration de plus en plus étroite entre archéologues, historiens et archéomètres : on est passé à un véritable dialogue entre les disciplines dans une optique large, relevant aussi bien du paléoenvironnement que des techniques et de l’économie. La Table Ronde du 11 avril 2016, intitulée “Recherches pluridisciplinaires récentes sur les amphores nord-adriatiques à l’époque romaine”, a réuni ainsi une partie des acteurs des quatre grands pôles de Padoue, Vienne-Budapest, Aix-en-Provence et Bordeaux, impliqués dans cette recherche pluridisciplinaire, avec des collègues croates largement engagés dans la recherche archéolo .../... (plus)

Comment s'écrit l'autre ? Sources épigraphiques et papyrologiques dans le monde méditerranéen antique
Coline Ruiz Darasse (dir.)
Collection UN@ (1)
Bordeaux, 2020 - 192 p.
(En libre accès sur UN@)

Deux personnes qui ne parlent pas la même langue se rencontrent. L’un écrit le nom de l’autre : scène fugace, intemporelle et banale. Seule une modeste trace écrite en garde la mémoire. Grâce à elle pourtant nous pouvons, des siècles plus tard, revivre le moment exact de cet échange. Parfois le nom fugitivement capté sera le seul vestige de langues entièrement disparues. Pour les épigraphies d’attestation fragmentaire, comprendre qu’il s’agit d’un nom propre, l’isoler et le déchiffrer est en soi un premier travail. Il convient alors d’analyser le traitement de ce nom dans la langue de réception, les adaptations nécessaires et reconstituer le contexte dans lequ .../... (plus)
Haut de liste

Nos tutelles 

 
Bordeaux Montaigne Logo2 LOGO CNRS 2019 RVB

Notre LabEx 

 
LOGO LASCARBX SITE 3 logo PACEA 600dpi

UMR IRAMAT-CRP2A

halshs
logo una 
 logo oeb
 LOGO AUSONIUS JAUNE WEB

Notre diffuseur

LOGO AFPU BLACK
 facebook logo   
twitter logo

Ausonius Éditions
"le Off"

le fil Twitter
Ausonius Éditions