TitreL’image d’Alexandre le Grand chez Trogue Pompée / Justin. Analyse de la composition historique des Histoires philippiques (livres 11 et 12)
Auteur(s)Nelson Horn
Année de publication2021
CollectionPrimaLun@
Volume9
VilleBordeaux
Isbn978-2-35613-398-4
ÉditeurAusonius Éditions
Nb de pages330
DisponibilitéÀ paraitre sur UN@
4ème de couvertureLes Histoires philippiques de Trogue Pompée / Justin présentent la difficulté d’être une œuvre historique à deux voix : celle de Trogue Pompée, historien gaulois du Ier siècle avant notre ère, qui composa une histoire universelle aujourd’hui perdue, et celle de Justin qui en fit un épitomé plusieurs siècles plus tard qui nous est parvenu.

Les livres 11 et 12 de cet ouvrage sont consacrés à la vie d’Alexandre le Grand, de son accession au trône à sa mort. L’épopée du Macédonien étant un sujet bien documenté de l’Antiquité, il est possible de comparer ces livres aux autres Histoires d’Alexandre, et d’en tirer des conclusions précieuses sur le travail des deux auteurs. Il en ressort que Trogue Pompée usa de diverses sources pour composer son texte, en suivant la trame générale de l’historien alexandrin Clitarque qui proposait une vision favorable d’Alexandre. D’autres sources lui offrirent cependant la possibilité de saper cette image et, par un habile travail de composition, Trogue Pompée, fidèlement suivi par Justin, brossa un portrait sombre du roi : il apparaît de fait comme un décadent qui dégénère des qualités de son peuple et de la noblesse de son caractère pour devenir, sous l’influence des richesses et du luxe de l’Orient, un Perse et un tyran. Le lectorat contemporain de Trogue Pompée devait reconnaître derrière cette image celle de César et d’Antoine : le Gaulois les condamne et se montre ainsi favorable à la paix et aux valeurs morales que portait le nouvel Auguste.